Trans-sites


Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash



Ce film a été réalisé lors d’une expérience artistique collective, réunissant Olivier Peyronnet, Dimitri
Xenakis et Alain Bizeau.

Il est le fruit d’un accident parce que les séquences du film (qui devait initialement décrire les actions
et interventions du collectif) ont été volées.

Il a été décidé de construire un nouveau film, en intercalant des prises de vues de la destruction
d’une partie de l’usine dans laquelle le film allait être présenté d’une part, des fragments d’image de
Moby Dick et la bande son de Tess.

La baleine apparait entre des séquences d’une pelle mécanique charriant des gravas sur fond de
dialogues des personnages de Tess. Ce « cut up » narratif entre en résonnance avec le hachoir de la
pelle mécanique. Ce film est une évocation pessimiste des histoires d’amour qui finissent mal.

Tu sais, je m’imaginais que la drogue ne me faisait aucun effet, ou bien que les autres exagéraient ses effets. Je pensais que ça devait être psychologique, tu vois. H. Becker